• IMG_0453

    Mes chers compatriotes,

    Le Congo-Brazzaville traverse une crise très profonde car un criminel, assassin et terroriste , en l'occurrence Sassou Nguesso s'est accaparé depuis le 15/10/1997 avec l'ensemble de sa famille du pouvoir politique et de la totalité des richesses du pays.

     

    Cet homme Tyran et Terroriste de son peuple est soutenu par des lobbys internationaux qui n'ont rien à faire de la souffrance de notre peuple et qui n'ont que pour seul objectif le pillage et le vol de nos richesses pétrolières, minières, et forestières etc.

     

    Dans ces conditions, ce pouvoir inique et maléfique ne peut être vaincu par une élection car il ne peut y avoir une élection libre honnête et transparente avec un régime tyrannique, dictatorial et clanique.

     

    Tout opposant ou pseudo opposant qui serait candidat à une quelconque élection organisée par le tyran de Brazzaville est un amuseur de galerie, un accompagnateur de la tricherie, un traitre au peuple.

     

    C'est pourquoi je lance un sévère avertissement aux faux opposants qui seraient tentés de légitimer le faux référendum du 25/10/2015 par une participation aux futures élections organisées par ce régime illégitime.

     

    Je lance également le même avertissement aux faux opposants qui prônent le dialogue avec un régime que le peuple a largement rejeté lors de la mascarade référendaire du 25/10/2015.

     

    Tout opposant digne de ce nom ne doit avoir qu'un seul discours: La destitution du Tyran de Brazzaville pour Haute Trahison.

     

    Ces pseudos opposants seront poursuivit pour haute trahison au même titre que le clan Sassou Nguesso à la chute de la dictature. Et je dis bien que nul ne sera épargné de la colère du peuple.

     

    Je rappelle au peuple congolais et aux acteurs politiques que la solution au Congo-Brazzaville n'est pas Politique mais Militaire. Le tyran Sassou l'a d'ailleurs réaffirmé devant Monseigneur Milandou, archevêque de Brazzaville au cours d'une audience: " J'ai pris le pouvoir par les armes. Que celui qui est capable de me le reprendre vienne le faire".

     

    Il est donc temps que les acteurs politiques civils cessent leur hypocrisie. Sassou ne sera pas vaincu par les urnes mais par les armes.

     

    La classe politique congolaise doit préparer l'après chute militaire du tyran Sassou Nguesso. Ce travail nous avons déjà commencé à le faire à travers la préparation de la Table Ronde des Forces Vives de la Nation qui définira le changement et la nouvelle donne politique.

     

    Ce changement devra passer par la restauration des institutions d'avant le putsch du 15/10/1997 à travers la constitution du 15 mars 1992, la mise en place d'une transition de 6 ans pour reconstruire le tissu national avant d'aller vers des élections libres honnêtes et transparentes.

     

    J'invite tous les acteurs politiques, les responsables d'associations et de la société civile qui n'ont pas encore pris contact avec le Présidium de la table ronde à nous contacter pour leur inscription à l'adresse mail suivante: info@tablerondecongo.info

     

    Mes chers compatriotes, beaucoup d'entre vous, nous contacte pour nous exprimer votre désarroi concernant le comportement de certains opposants qui vous ont abandonné à la mort et à la misère face à un personnage que certains d'entre eux ont parfois soutenu dans le passé.

     

    Nous avons conscience de notre responsabilité historique, et je vous le dis: Nous allons vaincre le Tyran Sassou Nguesso et son clan. Vérité, Justice et Réconciliation seront à l'œuvre dans notre pays. Vous retrouverez la joie et le sourire car nous emmènerons dans notre pays très bientôt, le vent de la liberté, et de la nouvelle gouvernance.

     

    Mes chers compatriotes, restez vigilants! Le temps approche. Il arrive comme un voleur. Sassou Nguesso sera définitivement destitué. Et l'histoire retiendra très bientôt que nous avons eu dans notre pays un tyran dénommé Nguesso qui a tué, volé, spolié; mais qui a été vaincu par l'ensemble du peuple congolais car la voix du peuple est la voix de Dieu. Verra qui vivra!

     

    Vive le Peuple Congolais,
    -------
    Kovalin TCHIBINDA KOUANGOU
    Président de Congo Uni Pour le Panafricanisme (C.U.P)
    Membre du Présidium de la Table Ronde des Forces vives de la nation congolaise


    votre commentaire
  • IMG_0453

    Mes chers compatriotes.

    Ce n'est pas parce que le Tyran Sassou Nguesso armé jusqu'au dent a massacré à nouveau notre peuple pour se maintenir au pouvoir qu'il a gagné la guerre.

    Ce n'est pas parce qu'il a réussit à obtenir le soutien de François Hollande et des forces francafricaines qu'il a gagné le combat.

     

     

    Je le réaffirme et je le dis au peuple congolais. Nous allons vaincre Sassou et son clan. Il sera destitué. Vos pleurs d'aujourd'hui seront transformés en joie.

    Les fanfarons d'aujourd'hui à l'intérieur du régime Sassou sont des futurs exilés ou prisonniers. Justice sera rendue pour les crimes de sang.

    Justice sera rendue pour les crimes économiques. Justice sera rendue. La libération est proche. Peuple congolais, restez en prière car une nouvelle génération de leader arrive. Elle pansera vos plaies. Elle reconstruira le tissu national pour un Congo uni, démocratique et prospère.
    -----
    Kovalin TCHIBINDA KOUANGOU
    Président du C.U.P


    votre commentaire
  •  
    <script>(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.3"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, 'script', 'facebook-jssdk'));</script>

    DEMOCRATIE. La CAFILD, va t-elle financer "des groupes de résistants" armés au Congo?

    Posté par ZIANA TV sur jeudi 12 novembre 2015

    votre commentaire
  •  
    <script>(function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.3"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs);}(document, 'script', 'facebook-jssdk'));</script>

    L'interview de Kovalin TCHIBINDA KOUANGOU sur la radio de la résistance

    Posté par Congo Brazzaville sur mardi 10 novembre 2015

    votre commentaire
  • Lien youtube: https://youtu.be/ZEdt7DkA3TA

    Lien audio: https://drive.google.com/file/d/0B-YILvL3qDyfRnhsNlV4Sk92YXM/view

    Message à la nation de Kovalin Tchibinda Kouangou

    Mes chers compatriotes,

    L'heure est grave, le peuple congolais a été trahit dans sa lutte de restauration démocratique. Le tyran Sassou a trahit le peuple et l'opposition a également trahit le peuple.

     

    L'heure est grave peuple congolais! Je vous appelle à rester debout car le pouvoir n'a jamais été entre les mains des pseudos opposants qui ont fait le choix de négocier avec un tyran pour leur propre profit.

    Peuple congolais, le sang de nos martyrs lâchement tués , assassinés, massacrés depuis le 17 octobre 2015 n'a pas coulé en vain. Ce sang n'a pas coulé pour que vous soyez trahit. Ce sang a coulé pour que nous puissions vaincre la tyrannie.

    Ce sang a coulé pour que nous soyons victorieux. Et nous allons continuer le combat. Que ceux qui veulent négocier avec le tyran pour leur propre profit aillent le faire. Le peuple saura apprécier le moment venu leur traitrise.

    Cher peuple congolais, le pouvoir est entre vos mains. Le pouvoir vous appartient. Vous avez rejeté le tyran, son système et son référendum.

    Nous devons continuer la lutte jusqu'à la destitution du tyran, jusqu'à la victoire. Et je vous le dit , nous serons victorieux et il s'ouvrira dans notre pays une nouvelle ère de démocratie, de concorde nationale, de développement économique, de justice sociale.

    Nous appelons le peuple congolais à constituer dans chaque partie du territoire des comités de résistances et nous appelons les responsables de ces comités de résistances à entrer en contact avec nous pour qu'ils reçoivent l'aide et la logistique qui leur est nécessaire pour vaincre définitivement la dictature dans notre pays.

    Jusqu'à la victoire ! Vaincre ou mourir !

    ----------------

    Kovalin TCHIBINDA KOUANGOU

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique