• KOV_2015

    Pour sauver, l'existence du Congo-Brazzaville, Moi Kovalin Tchibinda Kouangou, fils Kongo de Loango épris du Kimuntu, je suis pour le dialogue des communautés, de toutes les composantes ethniques du Congo-Brazzaville pour mettre en place un pacte ethnique, qui sera le pacte fondateur du nouveau Congo. Ce pacte devra être respecté par tout le monde et favorisera pour les années à venir l'unité nationale.

    Si on ne le fait pas j'ai bien peur que ceux qui demandent la scission du pays, par la création d'une République Sud Congo réussissent leur projet.

    Voici quelques propositions qui seront dans le pacte ethnique.

    1- L'armée sera dirigé par un directoire Tri partite: (Un Kongo, un Ngala, Un Téké)

    2-Les forces armées congolaises seront constituées à part égale des trois entités (Kongo, Téké, Ngala).

    3-La présidence au Congo sera dorénavant tournante entre les trois zones ethnolinguistiques.

    4- Un conseil économique constitué à part égale des experts économiques (Kongo, Téké, Ngala) sera chargé de gérer les revenus du pays et de redistribuer à part égale à chaque groupe ethnolinguistique.

    Il y a d'autres propositions qui sont dans les tuyaux que nous mettrons à votre disposition le moment venu. A ceux qui veulent nous rejoindre pour affiner et améliorer les propositions du pacte ethnique n'hésitez pas à me contacter.

    L'après Sassou a déjà commencé. Nous devons être les pionniers de la reconstruction de l'âme du Congo que le dictateur Sassou et son clan ont malheureusement détruit.

    ---------------------------------

    Kovalin Tchibinda Kouangou.

    kovalin2


    votre commentaire
  • IMG_7887

    A vous mes frères Mbochi ! A vous mes frères du Nord ! Votre frère, le Muntu Kovalin Tchibinda Kouangou (KTK) fils Kongo de Loango, épris du Kimuntu veut interpeller votre conscience.

    Il n'est pas normal qu'une armée soit entre les mains d'une ethnie ou d'une région.

    Depuis le15 octobre 1997, les Forces Armées congolaises sont devenues les forces armées Mbochi.

    Il faut être Mbochi pour accéder aux hautes fonctions dans la force publique.

    Il faut être Mbochi pour évoluer à la garde républicaine.

    Il faut être Mbochi pour faire partie de la DGSP

    Il faut être Mbochi pour faire partie du corps d'élite de Tsambitso.

    Il faut être Mbochi et de la région de la Cuvette (Makoua, Moyé, Likouba) pour avancer en grade et accéder aux fonctions les plus intéressantes de l'armée.

    A vous mes frères patriotes Mbochis! A vous mes freres du Nord! Je vous prie de vous lever et de denoncer cet etat de fait.

    Il est temps que cela cesse car ce n'est pas par l'injustice que l'on bâtira tous ensemble une nation arc en ciel une et indivisible. 

    ------------------------------------------

    Kovalin TCHIBINDA KOUANGOU


    votre commentaire
  • _DSC2799

    Pour moi, Kovalin Tchibinda Kouangou on ne dialogue pas avec un Président autoproclamé, auto-élu, criminel de guerre qui devrait d'ailleurs être traduit devant la Cour Pénale internationale pour répondre de ses crimes de sang.

    On ne dialogue pas avec quelqu'un qui tue les congolais tous les jours en les affamant, en les privant d'eau, d'électricité, de soins.

    On ne dialogue pas avec quelqu'un qui s'accapare et vole les richesses du pays avec sa famille.

    On ne dialogue pas avec l'homme qui est responsable du massacre de 350 jeunes Kongos au Beach de Brazzaville.

    On ne dialogue pas avec un homme qui a massacré des milliers de Kongos dont les âmes ne reposent toujours pas en paix.

    Alors! Que ceux veulent trahir nos morts aillent discuter avec le tyran de Brazzaville.

    Mais pour moi, Kovalin Tchibinda Kouangou, digne fils Kongo du Kouilou, un tel Président, on ne dialogue pas avec. On le renverse!
    ----------
    (Mathieu 10: 28: Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'âme; craignez plutôt celui qui peut faire périr l'âme et le corps dans la géhenne)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique