• kov

    Et oui! Il fallait être au stade  Charlety hier pour constater l'adhésion du peuple à Ségolène Royal une femme très raffinée, quelqu'un de classe comme le dit si bien l'écrivain  Philippe Sollers. C'est aussi une femme d'État qui mérite plus que Nicolas Sarkozy d'accéder à l'Élysée.

    C'était merveilleux de voir la vrai France, la France métissée conspuée Nicolas Sarkozy, cet homme qui a des accointances avec les milieux financiers et les médias ; ces derniers refusant d'ailleurs de le qualifier de Fasciste.

    Jean- Marie Lepen aurait tenu le dixième des propos de Sarkozy que cette même presse aurait donné des leçons au monde entier pour condamner la bêtise du langage. Mais avec Nicolas Sarkozy, tout est possible et tout est permis.

    Il est grand temps que les Français reprennent leurs esprits. Jusqu'où Sarkozy doit -il aller pour qu'il soit considérer comme ce qu'il est: Un homme d'extrême droite. Est-il un fasciste? Faites-vous votre idée vous-même en lisant la définition du fascisme.(définition trouvée sur Wikipédia). " Le fascisme représente tout mouvement politique s'appuyant sur un pouvoir fort, prônant un État sécuritaire, l'exaltation du sentiment nationaliste et une politique réactionnaire.". Le fondement de toute pensée réactionnaire est le rejet du présent perçu comme « décadent » et la volonté de retourner vers un passé idéalisé et fantasmé par rapport à ce que ce passé a vraiment été.

    L'attaque de Nicolas Sarkozy contre mai 1968 fait de lui un réactionnaire. Son discours politique  stigmatisant les immigrés et les Français de couleur, prônant l'eugénisme fait de lui un Fasciste. Voilà la réalité! C'est d'ailleurs pour cela que de nombreuses  personnalités de gauche, de droite et du centre le qualifie de dangereux.

    Jacques Chirac ne s'était pas trompé lors de sa dernière allocution en envoyant un message clair aux Français.« Ne composez jamais avec l'extrémisme, le racisme, l'antisémitisme ou le rejet de l'autre. Dans notre histoire, l'extrémisme a déjà failli nous conduire à l'abîme. C'est un poison. Il divise. Il pervertit, il détruit. Tout dans l'âme de la France dit non à l'extrémisme… ». Ce message s'adressait exclusivement à Nicolas Sarkozy. 

    Aux Français qui n'ont pas encore compris que nous sommes à la veille d'un grand danger qui peut remettre en cause la paix civile, la démocratie, la place de la France dans le monde; Sortez de la berceuse médiatique composée par Bouygues, Lagardère et leurs valets; Réveillez-vous maintenant car dimanche 6 mai à 20H00 si vous n'êtes pas vigilants, il sera trop tard. Un clone de Jean-Marie Lepen sera au pouvoir et il ne faudra pas pleurnicher quand la France sera dans l'abîme en compagnie de ses démons.

    -----------------------------------

    Kovalin Tchibinda

    Mail: ktchib@club.fr


    votre commentaire
  • segolene

    Je voterai Ségolène Royal le 22 avril et le 06 Mai 2007 parce qu'elle incarne la réforme sans brutalité.


    Je voterai Ségolène Royal parce qu' elle est la seule capable de réparer le lien social fissuré par la droite sortante entre tous les français de toutes les origines.

    Je voterai Ségolène Royal parce qu'elle est contre l'assistanat et croit à la valeur travail.

    Je voterai Ségolène Royal parce qu'elle veut lier la rentabilité économique des entreprises au bien-être des salariés.

    Je voterai Ségolène Royal en tant qu'homme de couleur parce qu'elle croit à la France métissée et que je me sentirai plus en sécurité avec elle à l'Élysée plutôt qu'avec un homme qui croit au prédestination génétique de l'être humain et dont les propos se rapprochent inexorablement de la frontière du fascisme.

    Enfin, je voterai Ségolène Royal parce qu'elle est la seule capable de changer la donne en Afrique francophone en s'affranchissant de la Françafrique , véritable mafia qui gère le continent noir au détriment de ses populations de plus en plus démunis.

    Je crois qu'avec Ségolène Royal, la société française blessée par les injustices, le chômage et les discriminations sera réparée grâce à un "ordre juste".


    'Plus juste, la France sera plus forte '. Je complète ce slogan en disant 'Plus juste avec les populations d'Afrique Francophone, le rayonnement de la France sera plus grand."

    Bonne chance Ségolène.

    Kovalin Tchibinda

    kovalin@tchibinda.fr

     

    Message de Ségolène Royal avant le premier tour

     


    3 commentaires
  • besson

    Oh ! Que ça chauffe en cette période  électorale sur le thème de l’'identité nationale française alors que ce sujet a toujours été celui de Jean Marie Le Pen, le raciste invétéré du microcosme politique français. L'’irruption de ce chapitre dans la campagne présidentielle 2007 atteste que la France est atteinte  de la  ‘lepénose’, un virus  dont il sera difficile de la guérir  puisqu’elle touche au  subconscient  et à  l’âme.

     <o:p></o:p>

    Allons-y !  Discutons donc de cette identité nationale Française que Nicolas Sarkozy souhaite lier ou relier à  l’immigration. Discutons donc de ce sujet  sans  tabous puisque c’est lui  plus que d’autre qui déterminera le choix de notre prochain président. Les immigrés menacent t-ils l’identité nationale ? Je pense que  non ! La majorité d’entre eux vivent en harmonie avec les Français et les lois de la République.

     <o:p></o:p>

    Je pense que derrière cette notion d'’identité nationale se cache en réalité  une autre vision que l"’on pourrait qualifier d'’identité ‘raciale’. En France lorsqu’on parle d"’immigration, il ne s'’agit dans l'’imaginaire collectif que d’'une immigration colorée alors que cette dernière peut  être européenne (ex : Russie). L'’avantage de cette immigration transparente c’est qu’elle ne se voit pas. Il est difficile de la chiffrer,  les policiers ne contrôlant  les identités que sur la base de la couleur de  peau.

     <o:p></o:p>

    Pour être en phase avec son ‘ignoble’ idée, Monsieur  Nicolas Sarkozy  devrait créer le ministère des autres races et de l’'identité nationale au lieu  de faire un fourre-tout  dans  le terme  immigration. Il faut désigner un chat par un chat

     <o:p></o:p>

    Tous les  sondages confirment  que  la majorité des Français approuve cette belle idée de l’'ancien ministre de l’intérieur. Ce dernier affirmait récemment que le peuple le soutenait comme si  cela  suffisait à légitimer sa proposition inique.

     <o:p></o:p>

    La majorité des allemands des années 30 n’étaient-ils pas d’'accord avec Hitler ? La majorité des français en 1940 n'’étaient-ils pas Pétainiste ? L'’adhésion d'’un peuple à une thèse  populaire et populiste ne peut justifier  l’'ignominie’ d'’une  proposition aussi douteuse.

     <o:p></o:p>

    D'’ailleurs cette proposition est faite pour attirer les électeurs xénophobes de France qui se comptent aujourd’hui par millions. Le 20 mars 2007 un rapport de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) indiquait que les Français étaient 48% à estimer qu'il y a trop d'immigrés en France et 30% à se déclarer racistes. Récemment un rapport du Bureau international du travail a démontré que les immigrés  et les Français d'’origines étrangères étaient victimes de discrimination à l’'embauche. Après on s’étonne qu'’ils traînent dans leur cité !

     <o:p></o:p>

    Avec de tels sondages et études qui témoignent de  la déliquescence des valeurs morales, républicaines et humanistes en France, comment ne  voulez-vous pas que  l’identité nationale, thème privilégié des fascistes  deviennent l’'enjeu de cette campagne !

     <o:p></o:p>

    Supposons qu’il y’ait trop d'’africains  en France comme le pensent  48% des français, faut-il les renvoyer  dans le camp de concentration de la misère, c'’est à dire en Afrique ?

     <o:p></o:p>

    Faisons donc attention à des mots  et des maux qui ont déjà conduit des millions d'’hommes à l’'abattoir.

     <o:p></o:p>

    Jacques Chirac l’a si  bien dit  dans sa dernière allocution « ne composez jamais avec l'extrémisme, le racisme, l'antisémitisme ou le rejet de l'autre. Dans notre histoire, l'extrémisme a déjà failli nous conduire à l'abîme. C'est un poison. Il divise. Il pervertit, il détruit. Tout dans l'âme de la France dit non à l'extrémisme… »

     <o:p></o:p>

    Malheureusement pour Jacques Chirac et pour la France, une partie du  peuple français semblent tourner le dos à ses valeurs comme dans les années 40. Nul doute qu’ils nous conduiront  dans l'’abîme.

     <o:p></o:p>

    L'’instrumentalisation du thème de l'’identité nationale de manière populiste et par conséquent démagogique  par Nicolas Sarkozy est la preuve de sa compromission avec les idées du Front National. Qui pourrait le blâmer ? Puisque les Français eux-mêmes dans leur majorité se retrouvent  dans les idées iniques de Jean Marie Le Pen. La ‘Lepénisation ‘des idées est en marche mais jusqu’ou?

     <o:p></o:p>

    Nicolas Sarkozy avait avoué dans une émission télévisée qu’il pensait à l’Elysée, pas seulement en se rasant. Son rêve  personnel de  se raser un jour  dans une des innombrables salles de bains  du palais de l’Elysée, il veut le réaliser à tous les prix.

     <o:p></o:p>

    Pour ma part,  je crois qu’on  peut avoir de l’'ambition  personnelle et un  dessein  pour la France sans être contraint de flirter avec l'’extrémisme et de faire appel « au salaud qui sommeille au tréfonds de chaque français » (1)

     

     <o:p></o:p>

    Kovalin Tchibinda<o:p></o:p>

    Mail : kovalin@tchibinda.fr

    Blog: http://kovalin.oldiblog.com<o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    Notes:

    (1) Kurt Schumacher lançait en 1932 à ses principaux adversaires politiques : « Toute votre agitation est un appel constant au salaud qui sommeille au tréfonds de chaque être humain. »

     

    Vous pouvez lire également à ce sujet la réflexion très intéressante de Claude Weil directeur délégué de la rédaction du nouvel observateur.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique