• Kongos, Tékés, Ngalas, un seul peuple, une seule nation

    IMG_7885

    Nous portons tous Kongos, Tékés et Ngalas la responsabilité de l'état actuel de notre pays le Congo-Brazzaville. Nous sommes tous des Victimes et des Bourreaux. Notre niveau de conscience nous a conduit à nous entretuer, à laisser vivre dans la misère plus de la moitié de notre population. 
    Il appartient maintenant au fils de ce pays, Kongos, Tékés, Ngalas et autres de bâtir une nation où nous deviendrons tous des frères du Nord au Sud du Congo. Cela est possible en revenant à notre Tribalité par le concept du Kimuntu.


  • Commentaires

    1
    René Mavoungou Pambo
    Lundi 23 Février 2015 à 02:05
    Tous responsables vraiment? Allons-nous diluer la responsabilité de ceux qui se sont rendus coupables de crimes économiques et de sang sur fond de kleptomanie et d'ethnocentrisme? Si tel est le cas nous ne sommes pas prêts de sortir de l'ornière. A cette allure, l'impunité consacrée comme règle, le Congo-Brazzaville court le risque de sombrer dans un cycle infernal et ipso facto une inexorable descente au enfers. Cela veut simplement dire que demain, une fois au pouvoir, ce sera le tours des Kongo de piller les ressources de l'Etat et de s'ériger en bourreaux de Ngalas ou des Teke. Et ceci en toute impunité. Pourquoi devrions-nous nous compaire d'un système pervers et abominable qui tire inéluctablement notre pays vers le bas? Nous sommes tenus de prendre la mesure du mal profond qui ronge notre cher et beau pays. La situation socio-politique et économique de notre pays est d'autant plus critique qu'on ne saurait se permettre d'envisager des demis mesures, des solution au rabais ou biaisée. Il y a donc lieu de trouver une solution idoine pouvant nous permettre d'éradiquer ce mal profond. En tant que pacifiste dans l'âme et partisan chevronné du vivre ensemble, de la cohésion sociale et de la préservation de l'intégrité territoriale, j'estime qu'il est impératif d'emboiter le pas à l'Afrique du Sud, par l'instauration d'une Commission Vérité et Réconciliation. Cela nous évitera certainement d'autres déchirements, dans la mesure où les présumés criminels du régime actuel se seraient expliqués sur leurs délits et crimes devant le peuple. A mon avis, une telle démarche constituerait une jurisprudence quant à l'avenir. J'ai dit.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :