• Message du 12/01/2016 au peuple congolais


    putsch

    Mes chers compatriotes,

     

    Je n'ai jamais considéré Mathias Dzon comme un opposant au Tyran-Terroriste Sassou Nguesso car il a été le financier de la guerre du 05 juin 1997. C'est grâce au détournement de 17 milliards de FCFA à la BIDC (Banque internationale du Congo) via un crédit fictif à l'homme d'affaire Otto Bongo que les premières armes des milices de Sassou Nguesso ont été acheté.

     

     

    Nous savons également qu'à la fin de la guerre de 1997, les stocks d'armes ayant servit au putsch ont été partagé en trois: Une partie pour Sassou Nguesso, une autre partie pour Mathias Dzon et une dernière partie pour Jean Marie Tassoua (alias Général Giap).

    Nous n'avons pas oublié l'affaire Humberto Brada qui n'a été qu'un stratagème pour appauvrir le peuple (une partie d'un certain peuple).

     

    Nous n'avons pas oublié l'affaire Humberto Brada qui n'a été qu'un stratagème pour appauvrir le peuple (une partie d'un certain peuple).

     

    Néanmoins, je suis en phase avec la dernière déclaration de Mathias Dzon sur la non participation à la mascarade d'élection du 20/03/2016; car participer à cette élection, c'est légitimer la mascarade référendaire du 25/10/2015 que notre peuple a largement rejeté.

     

    J'appelle donc le peuple congolais à ne pas participer à ces élections illégales et à continuer la lutte jusqu'à la destitution effective du Tyran-Terroriste Sassou Nguesso.

     

    Malheur à ceux qui comprennent toujours tard!
    --------
    Kovalin Tchibinda Kouangou
    Président de Congo Uni Pour le Pannafricanisme
    Membre du Présidium de la Table Ronde des Forces Vives de la nation


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :