• Repentons-nous devant le Dieu de nos ancêtres !

    Lissouba08012015

    Dans les années 90, le peuple congolais a prié pour le changement, Le Dieu de nos ancêtres a permis l'arrivée d'un de ses oints Pascal Lissouba, qui nous a prophétisé que le Congo sera une « Petite Suisse ». Le peuple a rigolé de cette prophétie qui devait arriver.

    Lissouba négocia des conditions pétrolières plus favorables pour notre pays. Le peuple dans son impatience a commencé à piaffer, à murmurer. « Oh que c'était mieux sous Sassou !». L'Eternel a répondu aux prières du peuple en lui envoyant à nouveau son Sassou. Le peuple a été massacré et s'est retrouvé dans les forêts. L'ange de la mort est venu frapper ce peuple rebelle.

    Avec les contrats que Lissouba avait négocié, et la conjoncture pétrolière qui s'était améliorée (passage du baril de pétrole de 14$ sous Lissouba à 100$ sous Sassou), le budget du Congo passa de 400 milliards de FCFA par an sous la présidence de Lissouba à 4000 milliards de FCFA par an sous Sassou Nguesso.

    Malgré ces entrées financières colossales les congolais sont restés à 80% dans la misère. Les voici maintenant qui demandent le départ de leur Sassou tant vanter il y a dix huit ans.

    Chaque peuple mérite son dirigeant. Le peuple congolais a mérité Sassou car cet homme concentre en lui les tares de ce peuple (haine, jalousie, méchanceté.......).

    Ce même peuple qui a refusé l'élu de Dieu Lissouba est il capable d'accepter un nouveau président qui incarne les vertus de l'amour, du partage, de la justice ? Ne va t-il pas à nouveau invoquer son Sassou ?

    Alors ! Au lieu de pleurnicher aujourd'hui, repentons-nous après du Dieu de nos ancêtres, prions sincèrement pour la libération de la nation congolaise. Prions également pour Sassou Nguesso afin qu'il se repente, qu'il soit en paix et qu'il quitte le pouvoir sans crainte en reconnaissant la souveraineté du Créateur de l'univers, notre Dieu, qui le moment venu le jugera.

    Prions pour que le Dieu de nos ancêtres fasse éclore dans notre pays des dirigeants vertueux épris d'amour et de Justice à l'instar d'un Nelson Mandela.

    Prions et repentons nous de nos fautes mes chers frères et sœurs du Congo Brazzaville. Renonçons au mal afin que le Dieu de nos ancêtres par sa miséricorde envoie au peuple un élu qui inaugurera une nouvelle ère d'amour, de partage et de justice.

    --------------------------------

    Kovalin Tchibinda Kouangou


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :