• Dans un pays ou la lepénisation des idées est déjà très avancée. Que peut bien signifier le soutien majoritaire des Français à leur équipe nationale de football alors qu’elle est constituée en majorité de noirs ?

     <o:p></o:p>

    Après la crise des banlieues, de décembre 2005, un sondage de l’institut TNS-Sofres sur l’image du front national dans l’opinion réalisé par le monde et RTL montrait que de moins en moins de français rejettaient les positions de Jean Marie Le Pen.

    Et pourtant 6 mois plus tard des milliers de Français se sont rués  sur la plus belle avenue du monde, après chaque victoire de l’équipe de France  pour  soutenir une équipe composée en majorité de nègres.

     <o:p></o:p>

    Que peut-il bien se passer dans la tête de ceux qui se reconnaissent dans les idées du Front National mais qui néanmoins soutiennent l’équipe nationale Française ?

    La starisation des joueurs contribue t-elle à l’effacement temporaire de la couleur de  peau des joueurs noirs de l’équipe de France ? On peut se poser la question.

     <o:p></o:p>

    La réalité c’est que le football ne contribue pas à l’intégration des populations noires dans la société française. Le principal stéréotype qui colle à la peau des populations noires, c’est qu’ils ne sont bons que pour le sport. La science, la technologie, l’intelligence aux blancs, le sport, la danse aux noirs.

     <o:p></o:p>

    D’ailleurs, connaissez -vous un noir faisant partie des instances dirigeantes du football français ?

     <o:p></o:p>

    Il serait utopique de penser comme ce fut le cas après la coupe du monde de 1998 remportée  par l’équipe de France, au  renforcement de la solidarité nationale française(Black-Blanc-Beur) grâce au sport.

     <o:p></o:p>

    L’anesthésie sociale réalisée au cours de ce mois de coupe du monde n’est qu’un  répit dont l’effet disparaîtra dans quelques semaines.

     <o:p></o:p>

    La France reprendra alors sa ‘merveilleuse’ politique d’expulsion des étrangers noirs  en situation irrégulière, son soutien à ses valets locaux africains véritable génocidaire de leur peuple, sa domination économique et politique qui empêche le développement des peuples d’Afrique noirs.

     <o:p></o:p>

    La coupe du monde 2006 n'aura été comme d’habitude que  l’opium temporaire du peuple.

     <o:p></o:p>

    Kovalin Tchibinda

    Mail: kovalin@tchibinda.fr

    Blog: http://kovalin.oldiblog.com


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires